Image de couverture (Vivre enfin!)
  • Éditeur québécois

Simon Laflèche souffre, dès l’enfance, de troubles mentaux qui affectent son comportement. Faute d’une assistance adéquate, ses problèmes s’accentueront au fil des années jusqu’à le convertir en homme de la rue. Ce personnage à la fois intelligent et diminué d’une certaine manière poursuivra-t-il l’existence vide d’un itinérant sans but ni idéal pour le reste de ses jours ? Et si certains événements et rencontres sur sa route suffisaient à le ramener sur le droit chemin et lui permettaient de vivre enfin une vie saine et normale ?
Ce roman dramatique et émouvant est bâti sur la réalité d’un être sensible et vulnérable. En effet, après une entrevue avec un véritable sans-abri ayant accepté de se dévoiler, Micheline Duff s’est inspirée, comme elle le fait généralement, de cette histoire vécue. Dans ce récit marqué au sceau de l’espoir, l’auteure nous emmène cette fois dans la réalité de certains trottoirs de Montréal qui, malheureusement, ne suscitent guère d’interrogations ou pire, échappent trop souvent à nos regards distraits et indifférents.